Accueil > Actualités > Le mystère du Pic de Bugarach dans l’Aude
Le mystère du Pic de Bugarach dans l’Aude

Le Pic de Bugarach dans l’Aude et sa légende

Votre camping dans l’Aude est à proximité du Pic de Bugarach : 29 km.

camping bugarachLors de votre séjour au Camping le Moulin du pont d’Aliès, vous aurez l’opportunité de visiter, au pied des Pyrénées le pic que l’on appelle  la montagne sacrée dont émane une énergie singulière, puissante et unifiante. Il est dit qu’il est un des chakras de « gaïa », la terre mère et que son taux vibratoire augmenterait avec les années. Il cristallise tous les fantasmes des hommes espérant une voie meilleure en ces temps troublés. Dans la page les châteaux cathares on vous parle du mystère de l’Abbé Saunière et son mystérieux trésor dont le destin est associé à ce site unique.

Montagne magique, point culminant à 1231 m du massif des Corbières , surplombant les vignobles du Fenouillèdes, le Pic de Bugarach est le théâtre de manifestations surnaturelles suscitant de nombreux questionnements. Des  témoignages fréquents relatent des apparitions de lumières nocturnes qui s’échapperaient ou entreraient dans la montagne. En outre, selon des images satellites, le Pech, nommé ainsi par les occitans (autrefois: Pech de Tauzé), abriterait d’énormes cavités ainsi qu’un immense dôme dont l’entrée est encore l’objet de recherches par les chasseurs de mystères ! Les avions qui survolent la région ont interdiction de passer dessus car les instruments se dérèglent sans explications.

L’explication géologique de ces phénomènes trouve une réponse scientifique, mais suffit-elle à élucider les mystères qui entourent ce lieu ? En effet, lors d’un choc des plaques tectoniques, des strates âgées de plus de 135 millions d’années se sont posées sur celles moins vieilles (1 million d’années), inversant ainsi l’ordre des couches géologiques.

Vacances dans l’Aude :Les mystères de Bugarach

Cette montagne a ainsi inspiré de nombreuses légendes.

La première est la présence même de ce Pic dans un secteur où les altitudes moyennes ne dépassent pas environ 600 mètres. L’érosion due au vent de Cers lui a dessiné au fil des millénaires un profil déchiqueté formant à certains endroits des vagues , témoignant de la force géologique à l’oeuvre. Au sommet, on peut apercevoir un trou dans la roche, tout à fait remarquable.

La légende racontée aux enfants

Il y a très longtemps, avant l’existence des montagnes, le vent de Cers, glacait la plaine et empêchait la culture de la vigne. La fée Nore et les nain Bug et Arach se plaignirent à Jupiter, Dieu du ciel, de la terre et des hommes. Pour mieux se faire entendre, Bug monta sur le Dos d’Arach. Troublé dans sa tranquillité, en colère, il changea la Fée Nore en Pic de Nore et les Nains formèrent la montagne de Bug Arach… c’est un exemple de tradition populaire qui mélange mythologie romaine et folklore germanique.

Le Mythe de l’Agartha

L’Agartha, tiré de la tradition indienne et amérindienne, apparue dès l’antiquité, serait un royaume  légendaire souterrain  qui relierait tous les continents de la terre par le biais d’un vaste réseau de galeries parsemées de lacs, de cavités permettant la vie souterraine. Selon la légende, des parties de ce réseau seraient depuis englouties par les mouvements de la tectonique des plaques et les entrées cachées par des glissements géologiques.

camping pyrénées AgarthaLe royaume de l’Agartha alimente la  théorie des partisans de la terre creuse selon laquelle le centre de la terre serait accessible depuis les pôles ou d’autres failles et cavités dont l’une serait située au niveau du Pic de Bugarach. Il abriterait une faune et une flore souterraine, ce qui a certainement inspiré Jules Vernes dans son oeuvre « Voyage au centre de la Terre. »

La légende de l’Ermite

Le Pic de Bugarach est souvent recouvert d’un étrange manteau de brume qui, selon l’intensité de la lumière lui donne des reflets spectaculaires et mystérieux voire mystiques. Un spectacle qui vaut le détour ! Bugarach est proche de l’Ermitage de Galamus. On raconte qu’un ermite s’y rendait souvent pour rencontrer Dieu. Daniel Fabre, ethnologue raconte: « Vêtu d’un grand manteau de bure, l’ermite de Galamus arpentait régulièrement les terroirs environnants quêtant et vendant des produits de sa cueillette pour assurer sa subsistance ».

Naguère on rendait hommage à la mémoire de cet ermite par une cérémonie rendue au village de Bugarach: allant de porte en porte, le mercredi des cendres , un jeune du village, déguisé en ermite, quémendait des victuailles et ceux qui refusaient se voyaient aspergés par les jeunes qui accompagnaient l’ermite, par de l’eau mêlée de cendres.

Le mont Bugarach participe encore aujourd’hui à des croyances ésotériques issues du mouvement new age: il est réputé pour ses  fortes propriétés telluriques, il serait censer abriter un trésor et serait une base ouverte sur le cosmos propre à accueillir des visiteurs extra terrestres…Un site d’une curiosité mondiale. Cette renommée n’est pas sans poser des problèmes aux habitants qui régulièrement voient leur village envahi des personnes affluents de tous les coins du globe; le pic d’affluence ayant été atteint au moment de l’annonce de l’apocalypse en décembre 2012. Un arrêté municipal interdisant l’accès au Pic fut même édicté en décembre 2012. Mais sous l’ampleur du phénomène, suivi d’ailleurs par le ministère de l’intérieur, le rassemblement fut autorisé sous réserve d’un encadrement d’un peleton de gendarmerie et de pompiers…

 

Le village de Bugarach

On trouve trace de ce village à partir du XIIIème siècle. Il eut une influence essentielle dans le développement de la haute vallée de l’Aude. Au moment de la guerre de sept ans, conflit majeur comparable à la première guerre mondiale par le nombre de belligérants engagés et par les nombreux théâtres d’opérations menées. C’est durant cette guerre que de nombreux habitants de Bugarach furent envoyés en Pologne où ils apprirent à confectionner des chapeaux. de retour dans leur village, ils se lancent à leur tour dans cette artisanat  urtilisant les ressources de la région: laine, bois et eau. l’industrie chapelière française était née. et restera longtemps l’apanache de l’Aude, notamment à Esperanza.

Aujourd’hui, tourné vers l’avenir, Bugarach se destine de plus en plus à une activité touristique et ce d’autant plus que le Pic apporte et le sentier cathare qui court sur la commune apporte son lot de touristes de manière ininterrompue….

On peut aussi admirer dans le coeur du village un château du XVI ème siècle inscrit aux monuments historiques. A 2 kms à l’ouest, se situe un pont romain qui enjambe la Blanque.

Bref, ce site est un lieu riche d’histoire et de curiosités incomparables où chacun trouvera son inspiration qu’elle soit ésotérique ou vouée à la beauté de la nature et à la richesse de son patrimoine agro-pastoral à proximité de votre camping dans l’Aude.

Et vous, avez vous visité ou vécu une expérience au pic de  Bugarach ? Laissez nous votre témoignage ci-dessous !

mots clés : camping dans l’aude, location vacances aude, camping Bugarach aude, pic de Bugarach, mystère Bugarach, tourisme aude

One Response to “Le mystère du Pic de Bugarach dans l’Aude”

  1. valérie JEAN dit :

    Légende ou canular, peu importe. Le pic de Bugarach interroge. Je ne manquerai pas à mon prochain passage au camping pour y faire une visite.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.